Témoignage

Vous n’aurez pas ma haine / Antoine Leris

IMG_20200216_195904_812

Editions : Le livre de poche

Date de parution : 4 janvier 2017

Pages : 128

Résumé :

Antoine Leiris a perdu sa femme, Hélène Muyal-Leiris, le 13 novembre dernier assassinée au Bataclan. Alors que le pays était endeuillé, à la recherche de mots pour dire l’horreur, il publiait sur les réseaux sociaux une lettre destinée aux terroristes intitulée Vous n’aurez pas ma haine. Dans celle-ci, il promettait à ces « âmes mortes » de ne pas leur accorder sa haine ni celle de leur fils de dix-sept mois, Melvil. Son message fait le tour du monde. Accablé par la perte, Antoine Leiris, journaliste de 34 ans, n’a qu’une arme : sa plume. L’horreur, le manque et le deuil ont bouleversé sa vie. Mais, à l’image de la lueur d’espoir et de douceur que fut sa lettre, il nous dit que malgré tout, la vie doit continuer. C’est ce quotidien, meurtri mais tendre, entre un père et son fils, qu’il nous offre dans ce témoignage poignant.

Mon avis :

Ce livre est dans ma pile à lire depuis sa sortie en format poche j’avais découvert le témoignage de cet homme dans de nombreuses émissions qui avait lu lieu à l’époque de ce drame. Je m’étais promis d’acheter ce livre parce que je voulais absolument le lire pour connaitre ceque renfermer ces lignes. Lire la suite « Vous n’aurez pas ma haine / Antoine Leris »

Témoignage

J’avais 15 ans et Ce que je voudrais transmettre / Élie Buzyn

IMG_20190709_184950_821

Éditions : Alisio et Alisio poche

Date de parution : mai 2018 et avril 2019

Pages : 160 et 73

Résumé ( j’avais 15 ans) :

Août 1944. Après une enfance heureuse en Pologne, Élie Buzyn subit l’indicible : la déportation, l’assassinat des siens, Auschwitz puis la marche de la mort jusqu’à Buchenwald. Il a 15 ans.
Le camp est libéré le 11 avril 1945. Comment, alors, retourner à la vie ? Porté par les voix du passé, il reconstruit ailleurs ce qui a été détruit. Étrange périple de Buchenwald à la France, en passant par la Palestine et l’Algérie, étrange voyage de la mort à la vie.

Mon avis :

Aujourd’hui je ne vous parles pas d’un mais de deux livres, pourquoi ? Tout simplement parce que l’auteur est le même mais surtout parce qu’ils sont complémentaires. Après avoir lu « j’avais 15 ans « qui est le premier roman à lire j’ai trouvé très intéressant de lire le suivant qui est un entretien entre Élie Buzyn et son éditeur. Lire la suite « J’avais 15 ans et Ce que je voudrais transmettre / Élie Buzyn »

Jeunesse - contes - livre enfant·Témoignage

Malala – l’histoire de mon engagement pour le droit des filles / Malala Youzafzai

couv27903863

Editions : Hachette

Date de parution : 18 octobre 2018

Pages : 176

Résumé : 

L’histoire vraie de Malala, plus jeune lauréate du prix Nobel de la paix, et de son combat pour l’éducation.
Avant de devenir célèbre, Malala était une jeune fille comme les autres qui a simplement osé défendre une cause qui lui tenait à cœur. Dans sa région du Pakistan autrefois si paisible, alors qu’on leur interdit désormais d’aller à l’école, Malala a risqué sa vie pour le droit de toutes les filles à recevoir une éducation.
Cette version abrégée de son autobiographie, qui inclut des illustrations, un glossaire, ainsi qu’une chronologie de la vie de Malala, raconte l’histoire remarquable d’une jeune fille qui a refusé de se taire. Malala s’exprime face à la haine pour offrir son message de persévérance et d’espoir.

Mon avis

Tout d’abord merci à netgalley et les Editions hachette pour cette lecture.

Malala comme la grande majorité des personnes j’ai entendu parler d’elle quand elle a obtenu le prix noble de la paix, mais jamais je me suis intéressée à son parcours. Lire la suite « Malala – l’histoire de mon engagement pour le droit des filles / Malala Youzafzai »

Témoignage

Belleville au cœur / Christian Page

img_20190122_210441_468

Editions : Slatkine et compagnie

Date de parution : 31 octobre 2018

Pages : 157

Résumé

La rue de l’intérieur
Comme avant lui George Orwell (Dans la dèche à Paris et à Londres) ou Louis Calaferte (Partage des vivants), Christian Page entre en littérature par la rue. Son premier livre, qui en appellera d’autres, est un témoignage bouleversant sur la vie quotidienne d’un sans domicile fixe, place Sainte-Marthe, au cœur de Belleville, à Paris.
Figure locale à la réputation internationale, déplaçant CNN et les télévisions du monde, Christian Page est poète.
Christian Page raconte la langueur des jours et le regard des autres, la violence, la pitié, les ivresse du bonheur, les trucs, les clans, l’amour et le temps qui s’accélère. Une vie qui bascule, c’est toujours la même histoire, trois accidents cumulés : travail, couple, logement. Après, il faut tenir, durer, rester digne et chaque jour recommencer.
Christian a passé trois hiver dans la rue. Il a choisi de faire paraître son livre pour la  » trêve hivernale « , ce moment de l’année où la rue nous rappelle que, chaque jour, en France, un SDF meurt.

Mon avis :

Tout d’abord un grand merci aux éditions Slatkine et compagnie pour cette lecture.

Quand j’ai vu le résumé, et surtout le fait que ce soit un témoignage j’ai de suite été séduite. Bien évidemment un roman qui se passe dans la rue, n’est pas distrayant ou drôle. Mais je savais que le message qui aller être passé allait me convaincre, et j’ai bien eu raison. Lire la suite « Belleville au cœur / Christian Page »

Témoignage

Les enfants du dernier Salut / Colette Brull-Ulmann et Jean-Christophe Portes

IMG_20180225_121114_571

Edition : City

Date parution : Novembre 2017

Pages : 256

Résumé

En 1942, Colette a 22 ans et elle est étudiante en médecine à l’hôpital Rothschild de Paris. En fait d’hôpital, c’est plutôt l’antichambre de l’enfer puisque les Juifs qui passent par cet établissement sont ensuite envoyés dans les camps de la mort.
Face à l’atrocité de la situation, Colette intègre un réseau d’évasion qui permet aux enfants de l’hôpital d’échapper à la déportation. Car, si personne ne sait vraiment ce qui les attend, on connaît l’horreur du transport, entassés pendant des jours dans des wagons sans eau et sans vivres. Pour sauver ces enfants, le réseau truque les registres ou déclare décédés des nourrissons que l’on fait sortir en passant par la morgue… Malgré les soupçons des Nazis et plusieurs arrestations, des centaines d’enfants sont ainsi sauvés. Dernier membre vivant de ce réseau, Colette témoigne dans ce document bouleversant et essentiel.

L’histoire de l’extraordinaire réseau d’évasion d’enfants Juifs à Paris.

Mon avis

J’avais eu part de ce témoignage lors d’un reportage et je fus très heureuse de recevoir ce livre afin de connaître cette histoire. Lire la suite « Les enfants du dernier Salut / Colette Brull-Ulmann et Jean-Christophe Portes »

Témoignage

J’y pense et puis j’oublie / Annie-Claude Nakau

IMG_20170818_100210_211

Édition : Slatkine et compagnie

Année : 2017

Pages :  159

 

Résumé :

Annie-Claude Nakau est atteinte du syndrome de Benson, pathologie proche de l’Alzheimer. Auteure et narratrice, elle raconte comment elle perd la vue à une vitesse vertigineuse et se trouve destituée progressivement de ses capacités intellectuelles et physiques.

Voilà le récit de la vie d’une femme pour qui lire, écrire ou encore conduire deviennent autant de murs infranchissables, et qui se voit peu à peu mise au ban de la société par la faute d’une maladie sur laquelle les chercheurs peinent encore à se prononcer.

Mon avis :

Travaillant en gérontologie je côtoie la maladie d’Alzheimer tout les jours, voici la raison qui m’a donnée envie de découvrir ce témoignage. Lire la suite « J’y pense et puis j’oublie / Annie-Claude Nakau »

Témoignage

Rester Fort / Emilie Monk

20170503_175023Edition : Slatkine et Compagnie

Année : 2017

Pages : 124

Prix 9.90

Résumé :

Emilie, 17 ans, a été victime pendant des années du harcèlement scolaire. Très bonne élève, passionnée de lecture, elle a très vite été mise au ban de la société estudiantine de son collège privé, Notre-Dame de la Paix, à Lille. Elle raconte, dans son journal, son calvaire quotidien ; toutes les insultes, les menaces, les exactions de ses congénères. Son seul refuge : la lecture. Elle s’enferme dans les toilettes à chaque récréation, pour lire et trouver quelques rares instants de répit, avant de retourner en classe, toujours avec la boule au ventre.

Ne pouvant plus supporter jusqu’à son existence, Emilie s’est donné la mort le 22 janvier dernier.

Les parents d’Emilie ont décidé, un an après les tragiques événements, de rendre public le journal de leur fille, pour sensibiliser les parents, les enseignants, les hommes politiques, à la réalité du harcèlement en milieu scolaire, et de la dépression adolescente, qu’on a trop souvent tendance à assimiler à une simple  » crise d’ado « .

Mon avis :

Ce sujet est important pour moi, même si je n’ai pas vécu le harcèlement scolaire personnellement, ce thème me fait prendre conscience que cela existe et ayant un fils je sais que cela pourrait lui arriver lors de son parcours scolaire à tout moment. Lire la suite « Rester Fort / Emilie Monk »