Contemporain - Romance - Chicklit

Petit Pays / Gaël Faye

IMG_20170614_110441_106Édition : Grasset

Année : 2016

Pages : 224

Résumé :

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…

Mon avis :

Ce livre à beaucoup fait parler de lui lors de la précédente rentrée littéraire, il à même eu le prix Goncourt des lycéens.

Gabriel est un enfant qui ne connait que le Burundi, partagé entre les cultures rwandaises et françaises, il vit une enfance heureuse avec ses amis, jusqu’au jour où la guerre et le génocide explose au Rwanda et dans son pays. Sa vie va se trouver bouleversée. On suit tout ceci à travers ses yeux et son innocence.

Malgré la dureté des fait relatés je me suis laissé emporté par  le texte. Ce live est très bien écrit, la plume est poétique douce et agréable. Et c’est ce qui fait la force de l’ouvrage.

L’histoire commence assez doucement, en effet nous faisons la connaissance du jeune homme, de sa famille et de ses amis ; nous le suivons dans son quotidien d’enfant avec ses bêtises et ses rires. Cette partie est la plus conséquente vue qu’elle fait environ les deux tiers du livre.  Mais ne vous y trompez pas même lors de ses jeux et de son quotidien on sens la menace de la guerre qui approche ce qui rend par moment l’atmosphère pesante et menaçante.

Puis quand les animosités démarre et que sa mère rentre du Rwanda, le roman prend une autre tournure, fini la légèreté et les passages drôles, on passe dans une ambiance horrifiante, où les descriptions sont poignantes et détestables, car on sait que tout ceci est vrai que ce qui c’est passé à exister; s’en ai effrayant . Pourtant l’auteur ne cherche pas à nous choquer, il nous raconte ceci travers les yeux d’un enfant ce qui permet d’adoucir un peu le récit.

Quand au personnage je me suis fortement attaché à Gabriel, son innocence rend le texte plus touchant, car les enfants ne devaient pas vivre des choses si abject.

En conclusion une belle lecture accentué par la plume de l’auteur qui rend le récit agréable à lire et touchant . Je vous conseil fortement ce roman.

Ma note : 17/20

 

 

 

Publicités

3 commentaires sur “Petit Pays / Gaël Faye

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s